Guy LANDEL (1) Jusqu’où l’Education Nationale ose aller : un cas d’acharnement édifiant.

Publié: 10/04/2013 dans B 1 Harcèlement Moral Hiérarchique ou douce bienveillance ?, B 7 Le rôle de la Justice., C 3 Un vrai Résistant : Guy LANDEL.

Souvenez-vous… Après la présentation de notre blog, notre tout premier article était consacré à l’acharnement de l’institution scolaire contre un de ses meilleurs fonctionnaires : Roland VEUILLET.   https://omertaaurectorat.wordpress.com/2013/02/25/roland-veuillet-1-jusquou-leducation-nationale-peut-aller

La trajectoire, le devenir et la situation de ce Conseiller Principal d’Education sont indignes d’une démocratie, indignes de notre République, et en porte à faux avec toutes ses valeurs. Il faut le dire : c’est, depuis le régime de Vichy, une des plus grandes tâches, des plus grandes lâchetés, des plus grandes hontes de l’Education Nationale en France. Mais pour un Roland VEUILLET qui tient debout et ose parler, combien abandonnent ? Combien craquent ? Combien se taisent ? Il sont des dizaines de milliers d’enseignants (40 000 ?) à s’estimer harcelés selon les chiffres officiels que le Ministère est presque parvenu à dissimuler.    https://omertaaurectorat.wordpress.com/2013/03/26/ministere-de-leducation-nationale-40-000-profs-harceles-chiffre-officiel-pour-un-deni-officiel-1/

Quelques uns résistent, avec panache, parfois avec humour. C’est le cas de Guy LANDEL, dont nous vous proposons de découvrir le calvaire. Cela ne se passe pas dans la Russie de POUTINE, ni dans une république bananière. Cela se passe en France, avec – selon Guy LANDEL – la complicité des principaux syndicats enseignants.  A vous de lire, et d’en juger.

Marie, Jeanne et Philippe

************************************************************************************************************************************************

************************************************************************************************************************************************

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

************************************************************************************************************************************************

************************************************************************************************************************************************

Ci-dessous, un extrait de la page d’accueil du site de Guy LANDEL « http://www.guylandel.com ».

************************************************************************************************************************************************

************************************************************************************************************************************************

   

Conseil de discipline bidon et truqué le 21 septembre 2001 à Amiens avec déplacement d’office du lycée Gay- Lussac de Chauny au collège Gérard Philipe de Soissons manigancé par le recteur MORVAN et ses acolytes.

Nombreuses menaces de sanction disciplinaire [ radiation pour abandon de poste, radiation des cadres, menaces de nouvelles réunions du conseil de discipline, etc…]

Sanction disciplinaire du 1er groupe : blâme infligé par le recteur LEROY le 9 avril 2003

Refus de délivrance de documents administratifs par des « responsables » totalement irresponsables ! Plus de 50 requêtes à la CADA et au TA d’Amiens nécessaires pour faire plier tous ces “chefaillons de pacotille”

Nombreuses notations administratives complètement farfelues et irresponsables de la part de JPP et du rectorat annulées par le TA d’Amiens [ JPP : Jean Pierre Paul, principal irresponsable du collège Gérard Philipe de Soissons ]

Mensonges, faux-témoignages et dénonciation calomnieuse à mon égard débités par le proviseur Marc JAILIN, les IPR ( Inspecteurs Pédagogiques Régionaux ) de Sciences Physiques, les services du rectorat d’Amiens

Menaces de retrait de salaire ( 11 mises en demeure du rectorat ) pour absences pendant les congés scolaires officiels de la Toussaint, de Noël, d’hiver, de printemps et d’été ! UN COMBLE !

Suspension de salaire du recteur LEROY pendant 8 mois d’avril 2003 à novembre 2003, jugée légale par le TA d’Amiens et illégale par la Cour administrative d’appel de DOUAI !

Suspension de salaire de la rectrice CAMPION pendant 15 mois de février 2005 à avril 2006 jugée illégale par le Tribunal administratif d’Amiens le 19 janvier 2006

Mensonges et magouilles du rectorat pour refuser ma mutation intra-académique au lycée Gay-Lussac de Chauny en 2005, 2006 et 2008. Pas un mot de la part des “MOUTONS PARITAIRES” syndicaux totalement corrompus : un véritable SCANDALE !

Deuxième Conseil de discipline programmé pour le 1er avril 2010 par la rectrice SANCIER-CHÂTEAU qui a profité des vacances de Février 2010 pour disparaître de la circulation en filant à l’anglaise ! Suite au résultat de ce conseil de discipline présidé par le nouveau recteur MUCCHIELLI, mon avocat a déposé une requête en annulation de l’arrêté ministériel ayant conduit à ma mise à la retraite d’office, le rectorat ayant menti, magouillé et VIOLÉ LA LOI de concert avec les “moutons paritaires” des syndicats SNES, SNALC, SGEN et FO ! La lettre répugnante du 13 octobre 2000   (ci-jointe à gauche), du proviseur du lycée Gay- Lussac de Chauny Marc JAILIN au recteur de l’académie d’Amiens Alain MORVAN, est le point de départ du harcèlement médico- psychologique du rectorat qui a duré une dizaine d’années de 2000 à 2010. En effet, depuis ce 13 octobre 2000, les 7 (sept) recteurs de l’académie d’Amiens [M. Alain MORVAN, M. Michel LEROY, Mme Marie-Danièle CAMPION, M. Tanneguy LARZUL, M. Ahmed CHARAÏ, Mme Anne SANCIER-CHÂTEAU, M. Jean-Louis MUCCHIELLI] ont tout tenté, en vain, pour me forcer à me faire psychanalyser au Centre Médico-Psychologique de Tergnier, antenne de l’hôpital psychiatrique de Prémontré dans l’Aisne. Pendant ces dix dernières années, de 2000 à 2010, le rectorat s’est acharné contre moi par toutes sortes d’abus de pouvoir, de manoeuvres, d’intimidations, de mesures de rétorsion, de mensonges et de magouilles :

   Lettre répugnante du 13 octobre 2000

Ma candidature à l’accès au corps des agrégés – Mai 2009

Bienvenue sur la version 2.0 du site  guylandel.com

Magouilles, mensonges, abus de pouvoir et violation de la loi dans l’Education Nationale en Picardie   1er avril 2010

LES MAGOUILLES EN CONSEIL DE DISCIPLINE Le rectorat d’Amiens et les “moutons paritaires” des syndicats enseignants ont violé la loi en “bourrant les urnes” : Ce n’est pas un poisson !

Bilan au 10/04/2013 1) Violation des articles 39 et 41 du décret n°82-451 du 28 mai 1982 par le recteur Jean- Louis MUCCHIELLI … 2) Violation de l’article 31 du décret n°82-451 du 28 mai 1982 par : – 7 membres suppléants de l’administration [ Rectorat, IA- IPR, Proviseurs ] – 6 membres suppléants des soi-disant ”représentants” du personnel [FO, SGEN, SNALC, SNES-FSU ] … 3) Manipulation, mensonges  et magouilles du recteur J-L MUCCHIELLI [Modification de l’ordre du jour de mon conseil de discipline, etc ….] Il faut attendre la décision du Conseil d’état [n°366506] “AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS” … bien sûr !

Guy Landel à la “Une” du Courrier Picard du 15/01/2011 • Télécharger la UneLire l’article

Article du 15 janvier 2011 ( Courrier Picard )

************************************************************************************************************************************************

************************************************************************************************************************************************

Ci-dessus, un extrait de la page d’accueil du site de Guy LANDEL « http://www.guylandel.com ».

************************************************************************************************************************************************

************************************************************************************************************************************************

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com      http://www.guylandel.com

commentaires
  1. Courage à Guy ! dit :

    Courage à Guy ! Et si on en parlait plus dans les médias, histoire de coller la honte aux combinards qui se sont acharnés sur lui ?

  2. Alain Delarue dit :

    Cette situation est indigne d’une démocratie. Et le silence du SNES et des autres syndicats de collaboration complaisance est coupable. Courage à ce professeur !

    Alain Delarue, enseignant à la retraite

  3. Esprit républicain dit :

    Il faut en parler de ce genre de « saloperies ». Et écrire noir sur blanc le nom des tortionnaires en col blanc qui font carrière dans l’administration en se payant sur la bête, avec l’argent de nos impôts. C’est avec nos impôts qu’on brutalise de braves enseignants qui ne demandent qu’à faire leur travail. C’est avec nos impôts que s’enrichissent ces parasites de la République que sont tous ces hauts fonctionnaires dévoyés, ces bourreaux cyniques. Torturer un professeur, cela fait avancer l’éducation de nos enfants ? Tous ceux qui ont participé à ces simulacres de conseil de discipline doivent être pointés du doigt, à vie.
    Un jour il faudra faire le ménage entre les hauts fonctionnaires honnêtes et méritants, et ceux qui sont la honte de notre République. Quelle honte pour ces recteurs, ces inspecteurs, ces proviseurs, tous ces minables. En temps de guerre, que feraient-ils ?

    • Esméralda dit :

      Je reste persuadée que toute action ne demeure pas vaine même si les effets de tout combat tardent parfois à émerger; la vérité finit par triompher.
      Le calvaire de Guy Landel, son incroyable ténacité, son courage sans limites force l’admiration et constitue un soutien indispensable pour ceux qui sont confrontés à la férocité, la brutalité des fonctionnaires de l’éducation nationale.
      Guy Landel aura été un précurseur, une aide morale et juridique pour tous ceux qui vivent ou ont vécu le même calvaire.
      Je profite de ce courriel pour le remercier bien sincèrement et lui témoigner toute mon admiration pour sa force de caractère.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s