Nous évoquions dans notre précédent billet la situation de Roland VEUILLET, témoin et victime, une nouvelle fois, de faits de harcèlement moral dans un établissement scolaire. Nous sommes bien en France, en République, en démocratie. Oui, des abus de pouvoirs indignes d’une République sont commis en 2015 par des chefs d’établissement et par des Recteurs d’Académie, avec la complicité silencieuse de la majorité des responsables syndicaux du SNES-FSU, de l’UNSA, du SNALC, et de FO, pour ne citer qu’eux…

Quand les choses vont-elles enfin changer ?

Philippe, Jeanne, et Marie.

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous article du 12 juillet 2014, blog de Roland VEUILLET.

http://roland-veuillet.eu.org/?Nouvelle-sanction

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

 

Nouvelle sanction

samedi 12 juillet 2014

Roland Veuillet vient d’être suspendu de ses fonctions

Ce matin, Roland Veuillet, a été à nouveau sanctionné : Il est suspendu de ses fonctions. Cette décision lui a été signifiée par l’Inspecteur d’Académie du Rhône, accompagné d’un IPR, venus en personne sur son lieu de travail.
Au collège Maria Casarès de Rillieux la Pape, où il est en poste actuellement, il a eu le tord aux yeux de l’Administration de l’E.N. de prendre la défense d’un de ses collègues injustement traduit devant un Conseil de Discipline, par La Principale de l’Etablissement.
Depuis Roland subit une succession de mesures discriminatoires, dans le seul but de le déstabiliser personnellement, et le décrédibiliser professionnellement.
Il est pourtant intervenu à plusieurs reprises pour dénoncer auprès des autorités rectorales ce harcèlement moral en milieu professionnel. Il est surtout intervenu pour alerter Madame Françoise Moulin-Civil, La Rectrice sur le fait que beaucoup d’autres personnes étaient également victimes de persécutions perpétrées par ce supérieur hiérarchique. Voir le recours ci-joint.
Mais La Rectrice a tranché : l’agresseur est conforté dans sa position pervers, la victime est sanctionnée pour avoir osé soulever un problème grave.
Dans l’Education Nationale de telles pratiques sont courantes, et la réponse de l’Administration est toujours la même. Voir à ce sujet l’étude réalisée par Daniel ARNAUD, publiée aux éditions L’HARMATTAN.

.

mis en ligne par Roland Veuillet

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous article du 12 juillet 2014, blog de Roland VEUILLET.

http://roland-veuillet.eu.org/?Nouvelle-sanction

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

commentaires
  1. espoir dit :

    Bonsoir, quand cela va-t-il cesser ? Les problèmes de France Telecom avaient été assez médiatisés, la plupart des gens ne connaissent pas ce qui se passe. Je pense qu’il faut que
    cela se sache, c’est aussi l’avenir de pas mal d’élèves qui est en jeu quand leurs enseignants vont mal.

Répondre à espoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s