Notre blog étant fermé suite aux menaces de dangereux harceleurs, nous ne publierons pas de nouveaux articles sur le Collège Bellefontaine de Toulouse. Et c’est bien dommage car la situation de cet établissement scolaire est très révélatrice de l’utilisation de sanctions disciplinaires par un Recteur ou une Rectrice d’Académie dans le but d’intimider et de casser des professeurs jugés trop libres de parole ou d’esprit. Et dire que les gros syndicats sont depuis 60 ans au courant de ces méthodes, et qu’il entretiennent l’Omerta…

Vous pouvez néanmoins lire ci-dessous une des sources qui aurait pu alimenter notre site.

Marie, Jeanne, et Philippe.

 

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, article du site SUD EDUCATION Haute Garonne, 29 mai 2015.

http://www.sudeduc31.org/article-2014-2015/repression-a-bellefontaine-la-lutte-continue-prochains-rendez-vous/

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Répression à Bellefontaine : la lutte continue – prochains rendez-vous

 

minier

Ce message sera réactualisé régulièrement au fur et à mesure de l’évolution de la situation au cours de la semaine prochaine.

La lutte continue contre la répression à Bellefontaine où on le rappelle, 6 enseignants sont sous le coup d’une mesure disciplinaire pour faits de grève et 5 d’entre eux vont être mutés par le rectorat « par nécessité de service ». Ce qui n’est rien d’autre qu’une sanction déguisée. Les dossiers des collègues s’avèrent truffés d’erreurs, d’inexactitudes, de propos tronqués, de mensonges éhontés. Un rapport à charge en particulier est particulièrement outrancier ! L’administration du collège s’est en effet amusée à classer les personnels du collège entre « meneurs », « influencés » et « victimes » ! On ne sait pas si en chaque français sommeille un flic, comme dit la chanson, en tout cas, il semble que ça squatte bien dans la tête de certains chefs d’établissements !

Ces dossiers minables ne sauraient décemment être présentés en commission paritaire sans provoquer un échec cuisant des velléités de sanction. On comprend mieux pourquoi le rectorat a aussi lancé la procédure de mutations dans l’intérêt du service en parallèle ! Il s’agit de s’assurer que les collègues ne seront plus à leur poste en septembre et de feindre de le faire « dans l’intérêt du service ».  Leurs manoeuvres grossières nous démontrent en tout cas une seule chose : ils ne veulent pas transiger et entendent frapper un grand coup sur la tête de nos camarades et donner un exemple pour tous ceux qui, dans l’institution, voudraient gueuler un peu trop fort !

Quoiqu’il en soit le rassemblement de mercredi était un petit succès compte tenu des conditions précipitées de l’appel. Près de 150 personnes étaient présentes.

L’administration a en tout cas répondu que tout cela n’avait rien à voir avec de la répression syndicale ou de faits de grève. On en a mal au ventre à force de rire.

L’information circule pas mal dans les réseaux  la pétition connait un large succès.
L’excellente presse régionale a témoigné avec rigueur des événements de mercredi, nous les en remercions !

Côté ToulouseFrance 3 SudLa Dépêche

On en espère d’autres !

Un communiqué intersyndical est produit, il peut être diffusé !

Ci contre : Le communiqué de la fédération Sud Education ; On remercie aussi les collègues et camarades du collège Barbara à Stains (93) pour leur motion de soutien.

Par ailleurs, on nous rapporte qu’une vague de communiqués émanant de nos camarades des Sud Education partout en France ainsi que des syndicats membres de Solidaires commence à envahir les boîtes-mails du rectorat ! La météo de ce mois de mai est décidément bien pourrie sur Toulouse.

On attend pourtant des éclaircies la semaine prochaine, ça tombe bien car, pour l’heure voici ce qui est prévu (d’autres rendez-vous seront fixés, suivez la page !) :

Mercredi 3 juin :

11H: conférence de presse à la Bourse du Travail, place St Sernin.

15H : rassemblement devant le rectorat, rue St Roch.

Soyons-y nombreux ! Rappelons à l’administration que la grève est un droit qui ne saurait être remis en cause !

On rappelle les revendications :

  • abandon des deux procédures contre nos collègues
  • réintégration de l’enseignante suspendue
  • des excuses publiques de la part de l’administration

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessus, article du site SUD EDUCATION Haute Garonne, 29 mai 2015.

http://www.sudeduc31.org/article-2014-2015/repression-a-bellefontaine-la-lutte-continue-prochains-rendez-vous/

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s