Notre blog étant fermé suite aux menaces de dangereux harceleurs, nous ne publierons pas d’articles sur le Lycée Saint Jacques d’Hazebrouck. Et c’est bien dommage car la situation de cet établissement, selon le témoignage oral recueilli par une journaliste, est très révélatrice de la façon très particulière dont un chef d’établissement scolaire peut exercer ses fonctions au détriment de la qualité de vie qui y règne. Qu’on en juge :

« – des prises de décisions qui ne sont jamais concertées, ce qui provoque évidemment pas mal de dysfonctionnements au quotidien,

– des emplois du temps qui ont été bricolés,

– des choses qui sont décidées et qui finalement ne sont pas appliquées,

– des promesses qui ne sont pas tenues,

– des libertés qui sont prises avec des textes réglementaires, des Bulletins Officiels de l’Education Nationale et également du code du travail,

– de la discrimination syndicale,

– donc nous avons ici au sein de l’établissement quelques enseignants et personnels OGEC qui sont psychologiquement épuisés ».

 

Vous pouvez néanmoins lire et écouter ci-dessous deux sources qui auraient pu alimenter notre site.

Marie, Jeanne, et Philippe.

 

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

Ci-dessous article de Karine DELPLACE, 24 avril 2015, Delta FM.

http://www.deltafm.fr/actu/actu-28850.html

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

Ci-dessous article de Christian TAFFIN, 19 septembre 2014, La Voix du Nord.

http://www.lavoixdunord.fr/region/hazebrouck-une-petition-de-la-cgt-au-lycee-ia18b47651n2388617

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

 

 

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant le lycée Saint Jacques d’Hazebrouck hier midi

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant le lycée Saint Jacques d’Hazebrouck hier midi (© K. Delplace – Delta FM)

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant le lycée Saint Jacques d’Hazebrouck hier midi… Une manifestation d’enseignants, de membres du personnel administratif et d’élèves, pour protester contre les dysfonctionnements relevés dans l’établissement. Le directeur est en conflit avec une partie du personnel et prend la plupart des décisions seul, ce qui entraîne selon les manifestants des difficultés au quotidien.

Ecoutez
K. Delplace – Delta FM
La situation au lycée Saint Jacques pose bien des problèmes… D’où ce rassemblement auquel a participé Thibault De Rieux, directeur adjoint :
K. Delplace – Delta FM
Autour du personnel administratif, des enseignants et des syndicalistes, quelques lycéens se sont joints à la manifestation :
Karine DELPLAC

 

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

Pour la CFDT : « manipulation »

Philippe Broutelle, délégué CFDT à Saint-Jacques, n’a pas hésité à nous dévoiler le contexte du conflit en évoquant le cheminement de Thibaut de Rieux, d’ancien directeur-adjoint de Jean-Pierre Bailleul jusqu’à son engagement à la CGT. Pour le délégué CFDT, Thibaut de Rieux « n’est plus dans la négociation, il est dans le conflit en manipulant les gens et en ne leur donnant pas l’information ».

Philippe Broutelle se dit « très en colère contre cette façon de faire. Je trouve ça lamentable. On prend les élèves à témoins dans des débats qui ne les concernent pas. Ce sont des choses qui doivent être réglées dans l’entreprise ».

Il ne décolère pas : « Je suis syndicaliste depuis plus de trente ans, on n’a pas le droit de manipuler les gens comme ça. Ils ont mis la pétition sur Facebook aussi. Forcément, il y a des réactions affectives de ceux qui ne savent pas. C’est de l’affectif, mais ce n’est pas la réalité. »

Pour lui, enfin, le directeur et le président de l’OGEC (organisme de gestion) « ne sont pas fermés à la négociation. Pour un des postes, c’est résolu, pour trois autres, en négociation ».

Pour la CFDT : « tissu de mensonges »

Pierre Coubel, président de l’organisme de gestion de l’enseignement catholique (OGEC) de Saint-Jacques, ne mâche pas ses mots à propos de la pétition lancée par la CGT : « C’est un tissu de mensonges. Il y a quelqu’un qui veut sauver sa tête et qui, pour ça, a impliqué les autres. »

Sur la situation de Saint-Jacques, il parle de « suppressions d’emplois suite au désastreux bilan à cause de la baisse des effectifs dans les années précédentes ». Pour lui, le personnel administratif est « en sureffectif, ce qui plombe les comptes » et les mesures actuelles auraient dû être prises « au fur et à mesure, alors maintenant, c’est un peu brutal ». Il précise que ce qui est envisagé, « c’est sept suppressions d’emplois, pas sept licenciements », prenant l’exemple de la comptable qui va travailler à la fois à Saint-Jacques et à Saint-Joseph dans une réorganisation entre les deux lycées, « le personnel va devenir polyvalent ».

En gestionnaire, Pierre Coubel évoque aussi « une adaptation de la masse salariale à la surface financière des établissements, qui est fonction de la baisse des effectifs due à la démographie ».

Vos réactions 2

Henri b. 20/09/2014 à 04h57

Le lycée des curés est en proie aux mêmes difficultés que les lycées publics. Fini la petite popote en famille pour s’attribuer les postes.

Cyril c. 19/09/2014 à 21h19

Je pense que le rectorat a sa part de responsabilité dans cette situation. Pourquoi refuser à un directeur adjoint, ancien du lycée, l’interdire à reprendre la suite qu’à créé Mr Bailleul ? Pourquoi placer un « pion » éphémère, et enfin le remplacer par un autre, qui a déjà son propre établissement? St Jacques n’est et ne sera jamais St Jo, Messieurs les penseurs. Et la polyvalence, dans l’éducation, ça amène à moins de disponibilité pour ses élèves. Allez Messieurs Leterme et Olivier : SIGNEZ ! Et merci à La voix du Nord pour cet article de presse très orienté anti CGT.

 

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

Ci-dessus article de Karine DELPLACE, 24 avril 2015, Delta FM.

http://www.deltafm.fr/actu/actu-28850.html

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

Ci-dessus article de Christian TAFFIN, 19 septembre 2014, La Voix du Nord.

http://www.lavoixdunord.fr/region/hazebrouck-une-petition-de-la-cgt-au-lycee-ia18b47651n2388617

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s