Le Collège Marie Curie de Provins (4) Les pudeurs et les tabous du SNES, de la mésinformation à la désinformation.

Publié: 24/09/2015 dans B 1 Harcèlement Moral Hiérarchique ou douce bienveillance ?, B 6 Les syndicats d'enseignants sont-ils totalement corrompus ?, Le Collège Marie Curie de PROVINS (77)

 

 

Notre blog étant fermé suite aux menaces de quelques harceleurs, nous sommes censés ne rien écrire au sujet du Collège Marie Curie de Provins. Toutefois, la position du SNES FSU sur ce dossier nous a semblé si ambiguë que nous souhaitons la partager ici.

Nous l’évoquions sans ménagement dès notre second billet sur cet établissement scolaire : la mollesse sémantique du SNES n’est plus supportable, en 2015. A force de ménager les chefs d’établissements, à force d’user et d’abuser du prétexte d’épargner l’administration, les braves petits gars du SNES sont devenus complètement incapables de nommer les choses. Les mots « Harcèlement Moral Hiérarchique » ne font pas partie de leur vocabulaire. Et encore moins de leurs concepts.

Conséquence :  la mésinformation le dispute à la désinformation.

De simples et anodins « problèmes relationnels » sont évoqués par les médias locaux, alors qu’il existe dans cet établissement, comme dans des centaines d’autres, une forte suspicion de Harcèlement Moral Hiérarchique. Et l’opinion publique est une fois de plus renforcée dans sa conviction que, décidément, les profs font tout le temps grève pour rien.

Merci, le SNES !

* * *

Mais allons plus loin.

Le 21 septembre une mère d’élève déclare à la presse : « Ce qui arrive aux professeurs peut être vu comme du harcèlement » : https://omertaaurectorat.wordpress.com/2015/09/22/le-college-marie-curie-de-provins-1-un-principal-anxiogene-qui-tombe-des-nues/
Et la voix officielle du SNES se contente d’évoquer de vagues « problèmes relationnels. »…

Les « problèmes relationnels », contrairement au « harcèlement » ne sont pas constitutifs d’un délit.
La mère interrogée rappelle : « Et il y a des lois contre cela. ».
Existe des lois vis-à-vis de simples « problèmes relationnels » ? Bien sûr que non.
Croyez-vous que le rectorat de Créteil soit déterminé à appliquer les lois, les décrets, les B.O. qui protègent les agents du service public contre le Harcèlement Moral Hiérarchique ?

Est-ce agir dans l’intérêt des victimes de ces dérives que d’aller dans le sens d’une administration déloyale en refusant d’appeler un chat un chat, et en évitant coûte-que-coûte de prononcer le mot « harcèlement » ?

Nous l’avons déjà écrit, de longue date. Si le SNES, principal syndicat enseignant, ultra-majoritaire et ayant ses entrées Rue de Grenelle, voulait réellement s’emparer du sujet, depuis plusieurs années déjà, il serait – sur le plan national – mis sur la table, traité, et éradiqué. Des dizaines de suicides auraient été évités, des milliers et des milliers de vies auraient pu ne pas être brisées, des centaines de milliers de journées d’arrêt maladie auraient été économisées, autant d’élèves auraient bénéficié d’un enseignement de qualité.

Au lieu de cela, on cultive les tabous – le mot « harcèlement » en est un pour les dirigeants du SNES – et on pratique les petits arrangements en coulisses… au détriment des enseignants, au détriment des élèves, et au détriment de la qualité réelle de l’enseignement.

Jeanne, Marie, et Philippe.

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers  l’article du site d’Evasion FM, 22 septembre 2015 :

http://www.evasionfm.com/actualite-9039-le-torchon-brle-provins-entre-principal-et-professeurs-du-collge-marie-curie.html?version=seine-et-marne-nor

*************************************************************************************************

************************************************************************************************

 

Le torchon brûle à Provins entre principal et professeurs du collège Marie Curie

  •  Publié le 22 septembre 2015 à 09h49

crédit photo : DR

Des problèmes relationnels et fonctionnels récurrents avec le principal de l’établissement, c’est ce que dénoncent les enseignants qui ont déposé un préavis de grève illimité.

 

Des problèmes relationnels et fonctionnels récurrents avec le principal de l’établissement, c’est ce que dénoncent les enseignants qui ont déposé un préavis de grève illimité depuis hier au collège Marie Curie à Provins. Une situation qui durerait depuis trois ans selon une représentante syndiquée du personnel interrogée par La République de Seine-et-Marne.

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessus, lien vers  l’article du site d’Evasion FM, 22 septembre 2015 :

http://www.evasionfm.com/actualite-9039-le-torchon-brle-provins-entre-principal-et-professeurs-du-collge-marie-curie.html?version=seine-et-marne-nor

*************************************************************************************************

************************************************************************************************

Publicités
commentaires
  1. Sabria dit :

    https://omertaaurectorat.wordpress.com/2013/07/29/quand-les-syndicats-denseignants-trompent-les-enseignants-2-reflexions-de-daniel-arnaud-suite/

    Vos délégués syndicaux, « domestiqués », sont de fait associés à tous les étages de la pyramide administrative. Ils boivent l’apéro avec votre chef d’établissement lors du Conseil d’Administration (CA) ; ils entretiennent de bonnes relations avec votre inspecteur en espérant récupérer un poste de « faisant fonction » lors de son départ à la retraite ; ils siègent dans des Commissions Administratives Paritaires Académiques (CAPA) où ils assurent votre recteur de la docilité « des troupes » qu’ils tiennent en l’échange de menus services : vague promesse de promotion plus rapide à l’échelon suivant, avis très favorable pour un congé formation…

    Vous imaginez bien que, dans ces conditions, la connivence entre vos « chers collègues » et vos supérieurs s’installe tout naturellement. Pourquoi iraient-ils déplaire aujourd’hui à la hiérarchie en apportant leur soutien à un professeur harcelé, en prenant le risque de se faire interdire le puits des privilèges demain ? Oui, ils servent la pacification dans les rangs. Avant le recours à une répression plus brutale (blâme, suspension de service, mutation disciplinaire…), le passage par les permanents de ce syndicalisme dévoyé permet souvent au Pouvoir de faire accepter sans coup férir aux maîtres qui le subissent les décisions même les plus iniques… Des preuves de la compromission ? Paul Villach prend le cas d’une ancienne secrétaire générale du SNES-FSU, décorée de la légion d’honneur en 2001 par le ministre de l’Education nationale, et commente la remise du hochet sans détours :

    « Est-il raisonnable de croire qu’un ministre récompense une syndicaliste pour sa fidélité à sa mission de contre-pouvoir, c’est-à-dire à une action visant avant tout à contenir la tentation du pouvoir qui, selon Montesquieu, est de toujours s’étendre tant qu’il ne rencontre pas de limite ?

    Compte tenu de ce qu’on observe depuis 20 ans, cette médaille est bien plutôt le signe tangible de la reconnaissance du pouvoir envers une auxiliaire pour l’avoir aidé à domestiquer un contre-pouvoir gênant. Quand le mandataire des salariés s’est mué en porte-parole du patron, cela mérite bien une médaille. »

    Il suffit du reste de se rendre sur le site de la FSU (http://www.fsu.fr/) pour s’apercevoir qu’elle rassemble, outre le SNES, aussi bien d’autres syndicats de profs que… des syndicats d’inspecteurs et de chefs d’établissement ! C’est-à-dire de ces administratifs qui, dans les cas de harcèlement, contribuent à détruire les victimes et à entretenir la loi du silence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s