Archives de la catégorie ‘Le Lycée Condé de BESANCON (25)’

 

 

Jean-François CHANET, le Recteur de l’académie de Besançon, est un adepte convaincu de la politique de l’autruche.

Trois plaintes au pénal visant un principal de collège ?

Il en faudrait plus pour que l’administration sorte de son déni et de son immobilisme…

 

Philippe, Jeanne, et Marie.

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers l’article de Ma Commune Info, 10 septembre 2015.

http://www.macommune.info/article/greve-du-lycee-conde-reconduite-pour-le-jeudi-10-septembre-2015-128977

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Grève du lycée Condé reconduite jeudi 10 septembre 2015

©Alexane Alfaro – cliquez sur l’image pour agrandir
 .

 

.

Depuis mardi 1er septembre 2015, les enseignants et le personnel du lycée Condé de Besançon sont en grève pour dénoncer le harcèlement dont aurait été victime une de leur collègue. Visant une réaction du rectorat de l’académie de la ville, la grève sera reconduite demain.

Une majorité des personnels enseignants et non enseignants du lycée professionnel Condé de Besançon soutenue par plusieurs organisations syndicales a décidé à l’unanimité de poursuivre la grève jeudi 10 septembre 2015.

« Le rectorat reste sourd malgré la transmission de trois plaintes et 23 demandes de mesures de protection fonctionnelle, laissant les personnels en grande souffrance et en danger. Face à ce mutisme incompréhensible et intolérable, la grève est reconduite à l’unanimité des grévistes« .

 

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessus, lien vers l’article de Ma Commune Info, 10 septembre 2015.

http://www.macommune.info/article/greve-du-lycee-conde-reconduite-pour-le-jeudi-10-septembre-2015-128977

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

P.S. : rappelons que le proviseur du Lycée Condé de Besançon bénéficie de la présomption d’innocence. Après tout, il est possible qu’il soit victime d’une vaste machination orchestrée par une puissance étrangère jalouse des performances de notre système scolaire.

 

Nous l’avions écrit, dans notre sixième billet consacré au Lycée Condé de Besançon :

« La culture de la grève, voilà ce qui est souvent reproché aux salariés français. On entre dans le conflit avant de dialoguer. Mais qui contraint le personnel du Lycée Condé de Besançon à faire grève, sinon la surdité et le déni du rectorat ?

L’administration et l’institution scolaire ont été alertées depuis des mois de ce qui se passait dans ce lycée. Or la réaction du Mammouth a été de fermer les yeux, de nier la réalité, de museler les victimes et de protéger leur agresseur présumé. Pas de vagues ! Les chefs d’établissement, par essence, seraient au-dessus des lois et ils ne peuvent pas rendre de comptes à la justice.

Naturellement, le proviseur bénéficie de la présomption d’innocence. On l’accuse peut-être à tort. Rien que pour l’embêter et pour pouvoir passer à la télé. Qui sait ? »

 

* * *

 

Le 9 septembre, à l’unanimité des grévistes, la grève a été votée et reconduite.

Laisser son salaire sur le carreau, afin que la justice puisse passer, est-ce bien normal de devoir en arriver là ?

Philippe, Marie, Jeanne.

 

************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers l’article de Ma Commune Info, 9 septembre 2015 :

http://www.macommune.info/article/lycee-conde-la-greve-continue-128920

*************************************************************************************************

************************************************************************************************

 

Lycée Condé : la grève continue

©Alexane Alfaro  

« Une majorité » des personnels enseignants et non enseignants du lycée professionnel Condé de Besançon soutenue par plusieurs syndicats a décidé à l’unanimité des grévistes de poursuivre la grève ce mercredi 9 septembre 2015. Plusieurs plaintes d’enseignants ont été déposées.

Trois plaintes ont été déposées à la Procureure de la République. Elles ont été transmises au rectorat, au conseil régional de Franche-Comté et au ministère de l’Éducation nationale. « Sans augurer du verdict judiciaire, la demande de mesure conservatoire apparaît de plus en plus légitime et urgente » précisent les syndicats.

(Communiqué)

************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessus, lien vers l’article de Ma Commune Info, 9 septembre 2015 :

http://www.macommune.info/article/lycee-conde-la-greve-continue-128920

*************************************************************************************************

************************************************************************************************

 

Notre blog étant fermé suite aux menaces de quelques harceleurs, nous sommes censés ne rien écrire au sujet du Lycée Condé de Besançon. Toutefois, ce qui se passe dans cet établissement scolaire est si préoccupant que nous ne pouvons le passer sous silence.

Tout a été mis en oeuvre pour ne pas faire de vagues, comme toujours dans l’Education Nationale.

Quelle que soit la gravité des délits, dans les écoles, les collèges, les lycées, les I.U.T. , les facultés, les universités, les grandes écoles, tout est mis en oeuvre pour ne pas faire de vagues.

Le recteur Jean-François CHANET l’a bien compris, lui qui ne supporte pas qu’on puisse oser « atteindre l’honneur d’un chef d’établissement », (voir ici :  https://omertaaurectorat.wordpress.com/2015/09/10/le-lycee-conde-de-besancon-2-le-recteur-chanet-defend-le-proviseur-et-veut-faire-taire-les-enseignants/ ) mais qui s’accommode fort bien que l’honneur d’une petite prof puisse être mis à mal par un chefaillon, et de la manière la plus brutale, la plus sale et la plus lâche qui soit. De tout cela, il ne fallait pas parler. Il aurait fallu se taire. Une fois de plus. Etouffer les faits, les femmes, et les hommes. Les gros syndicats ont l’habitude, et ils savent très bien comment finir proprement le travail et mettre de côté, définitivement, la parole des victimes.

Les enseignants savent parfois se montrer encore solidaires, et se comporter en hommes justes, en 2015. Ils n’ont pas cédé, ni aux pressions, ni aux achats des consciences, au Lycée Condé. Et le rectorat est contraint de commencer à reconnaître quelques droits à ses agents…

Philippe, Jeanne, et Marie.

 

P.S. : rappelons que le proviseur du lycée Condé bénéficie de la présomption d’innocence, qu’il est peut-être victime d’un complot des services secrets suisses ou guatémaltèques, et qu’il se peut qu’il soit entièrement innocent de ce dont l’accusent de nombreuses personnes.

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers l’article de Ma Commune Info, 8 septembre 2015.

http://www.macommune.info/article/le-recteur-reagit-a-la-manifestation-du-lycee-conde-128856

*************************************************************************************************

************************************************************************************************

 

 

Lycée Condé : l’enquête interne avancée de 12 jours

©Alexane Alfaro – cliquez sur l’image pour agrandir

Suite à la manifestation du lundi 7 septembre 2015 organisée par les professeurs et les élèves du lycée professionnel Condé de Besançon, le recteur a réuni les membres de son équipe ainsi que neuf employés du lycée.

Le recteur a rappelé que « depuis le lundi 31 août, l’autorité académique est représentée dans le lycée par la présence du doyen des inspecteurs de l’Éducation nationale des enseignements techniques et professionnels et des enseignements généraux (IEN-ET-EG) et de la psychologue du travail du rectorat« . Selon les organisations syndicales, la présence de ces représentants a déjà permis de « décrisper certaines choses » grâce au dialogue.

La date de l’enquête interne avancée de 12 jours

Le recteur a décidé de mettre en place une « enquête interne dans le cadre du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail académique (CHSCTA)« . La secrétaire générale de l’académie a souhaité avancer l’enquête au vendredi 11 septembre sur demande des organisations syndicales, au lieu du 23 septembre initialement prévu. Cette disposition permettra « d’entendre l’ensemble des personnels, y compris les non-grévistes qui ont lancé vendredi dernier un appel à l’unité au lycée Condé« .

Un rapide retour au calme

Si les organisations syndicales avaient au préalable souhaité une enquête administrative, le recteur a assuré au personnel « une protection juridique » lors de la réunion du CHSCTA. Il souhaite également « un retour rapide à des conditions de travail satisfaisantes pour chacun« .

(Source : Communiqué)

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers l’article de Ma Commune Info, 8 septembre 2015.

http://www.macommune.info/article/le-recteur-reagit-a-la-manifestation-du-lycee-conde-128856

*************************************************************************************************

************************************************************************************************

 

 

Notre blog étant fermé suite aux menaces de quelques harceleurs, nous sommes censés ne rien écrire au sujet du Lycée Condé de Besançon. Toutefois, ce qui se passe dans cet établissement scolaire est si grave que nous ne pouvons passer sous silence le juste combat du personnel de ce lycée.

Ces fonctionnaires sont contraints de perdre leur salaire via la grève, parce que le rectorat de Besançon s’oppose de toute la lourdeur de sa masse à ce que se résolve en bonne justice et en toute transparence ce qui semble bien être une sordide histoire de droit de cuissage, aggravée par différentes formes de Harcèlement Moral Hiérarchique.

« Les grévistes estiment que le rectorat n’avance pas assez vite face à des faits qu’ils jugent graves. Les syndicats disent avoir tiré la sonnette d’alarme auprès du recteur l’an dernier. »

Jeanne, Marie, et Philippe

P.S. : Naturellement, le proviseur de ce lycée bénéficie de la présomption d’innocence. On l’accuse peut-être à tort. C’est possible. On ferait ça rien que pour l’embêter, parce qu’on n’a rien de mieux à faire, et pour saboter de l’intérieur un système éducatif que le monde entier nous envie.

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers l’article de Florence PETIT, France 3 Franche-Comté, 7 septembre 2015 :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/besancon-les-grevistes-du-lycee-professionnel-conde-manifestent-801225.html

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Besançon : les grévistes du lycée professionnel Condé manifestent

Depuis la rentrée scolaire, une partie des personnels du lycée Condé à Besançon est en grève. Ils dénoncent le comportement de leur chef d’établissement, à l’encontre notamment de personnels féminins.

  • Par Florence Petit
  • Publié le 07/09/2015 | 16:20, mis à jour le 07/09/2015 | 16:20

Les personnels du lycée Condé ont manifesté ce lundi 7 septembre dans les rues de Besançon © France 3 Franche-Comté : Florence Petit

© France 3 Franche-Comté : Florence Petit Les personnels du lycée Condé ont manifesté ce lundi 7 septembre dans les rues de Besançon

Une cinquantaine de personnes, enseignants, lycéens, personnels techniques ont défilé cet après-midi du lycée au rectorat. Une délégation a été reçue.

Les grévistes estiment que le rectorat n’avance pas assez vite face à des faits qu’ils jugent graves. Les syndicats disent avoir tiré la sonnette d’alarme auprès du recteur l’an dernier.

Le recteur d’académie a annoncé la semaine dernière une réunion du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail académique (CHSCTA) pour le 23 septembre.

Le mouvement de grève est soutenu par les syndicats FSU, CGT et Force Ouvrière.

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessus, lien vers l’article de Florence PETIT, France 3 Franche-Comté, 7 septembre 2015 :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/besancon-les-grevistes-du-lycee-professionnel-conde-manifestent-801225.html

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

 

 

Notre blog étant fermé suite aux menaces de quelques harceleurs, nous sommes censés ne rien écrire au sujet du Lycée Condé de Besançon. Toutefois, ce qui se passe dans cet établissement scolaire est si préoccupant que nous ne pouvons passer sous silence le légitime combat de ses enseignants.

 

Jeanne, Marie, et Philippe

 

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers l’article de Ma Commune Info, 7 septembre 2015 :

http://www.macommune.info/article/manifestation-au-lycee-conde-il-y-a-une-mise-en-danger-des-salaries-128840

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

 

Manifestation au lycée Condé :  » Il y a une mise en danger des salariés « 

©Alexane Alfaro – 

Une centaine d’enseignants et d’élèves du lycée professionnel Condé ont manifester ce lundi 7 septembre 2015 à Besançon. Objectif : « dénoncer les conditions de travail de certains professeurs du lycée ».

Un manifestant, qui souhaite garder l’anonymat, explique qu’« une partie des enseignants et des agents du lycée Condé refusent de reprendre le travail puisque leur protection n’est pas assurée, il y a une mise en danger des salariés. »

Des dépôts de plainte prévus…

Mercredi 2 septembre dernier, une enseignante a été hospitalisée suite à l’intervention du recteur de l’académie de Besançon. « Elle va déposer plainte pour harcèlement moral, ce qui a été avéré par le médecin du rectorat, par écrit » précise le manifestant, « deux plaintes seront déposées aujourd’hui par deux autres agents. »

« Plus de 30% de grévistes »

« Contrairement à ce que dit le rectorat, plus de 30% des enseignants du lycée sont en grève, la majorité est en grève aujourd’hui » souligne notre interlocuteur. Des enseignants d’autres établissements souffrant de harcèlement sont également venus soutenir leurs confrères.

Une audience a été demandée au recteur « pour trouver une solution parce que rien n’a été trouvé jusqu’à maintenant alors que nous avons prévenu le rectorat avant les vacances scolaires. On a eu des garanties orales par-ci par-là, mais rien en application, au contraire » explique le témoin. « Il faudrait que le rectorat prenne ses responsabilités et comprenne qu’une partie du personnel ne peut pas reprendre le travail dans ces conditions puisqu’il se sent en danger au sein de cet établissement scolaire », ajoute-t-il.

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers l’article de Ma Commune Info, 7 septembre 2015 :

http://www.macommune.info/article/manifestation-au-lycee-conde-il-y-a-une-mise-en-danger-des-salaries-128840

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

 

La culture de la grève, voilà ce qui est souvent reproché aux salariés français. On entre dans le conflit avant de dialoguer. Mais qui contraint le personnel du Lycée Condé de Besançon à faire grève, sinon la surdité et le déni du rectorat ?

L’administration et l’institution scolaire ont été alertées depuis des mois de ce qui se passait dans ce lycée. Or la réaction du Mammouth a été de fermer les yeux, de nier la réalité, de museler les victimes et de protéger leur agresseur présumé. Pas de vagues ! Les chefs d’établissement, par essence, seraient au-dessus des lois et ils ne peuvent pas rendre de comptes à la justice.

Notre blog étant fermé suite aux menaces de quelques harceleurs, nous sommes censés ne rien écrire au sujet du Lycée Condé de Besançon. Or, ce qui se passe dans cet établissement scolaire est si préoccupant que nous ne pouvons passer sous silence le légitime combat de ses enseignants contre ce qui semblerait bien être une forme de droit de cuissage.

Naturellement, le proviseur bénéficie de la présomption d’innocence. On l’accuse peut-être à tort. Rien que pour l’embêter et pour pouvoir passer à la télé. Qui sait…

Philippe, Jeanne, et Marie

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous, lien vers l’article d’Isabelle BRUNNARIUS, France 3 Franche Comté, 4 septembre 2015

et lien vers le reportage de France 3 Franche Comté :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/doubs/grand-besancon/durcissement-du-conflit-au-lycee-professionnel-conde-de-besancon-799579.html

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

 

 

Une nouvelle étape dans le conflit au lycée professionnel Condé de Besançon

La grève d’une partie du personnel du lycée professionnel Condé à Besançon est reconduite ce vendredi. Depuis la rentrée, les grévistes, soutenus par les syndicats FSU, CGT et Force Ouvrière, dénoncent le comportement de leur chef d’établissement, à l’encontre notamment de personnels féminins.

  • Par Isabelle Brunnarius
  • Publié le 04/09/2015 | 11:34, mis à jour le 04/09/2015 | 16:38

Mobilisation devant le Lycée Condé à Besançon © Fabienne Le Moing

© Fabienne Le Moing Mobilisation devant le Lycée Condé à Besançon

Hier, le recteur d’Académie s’est rendu sur place et dans un communiqué, le Rectorat précise qu’il a convoqué le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail académique (CHSCTA) pour le 23 septembre. Cette réunion permettra de mettre en place une délégation d’enquête interne qui répondra aux attentes tant du chef d’établissement que des organisations syndicales.
Par ailleurs, il a missionné le doyen des inspecteurs de l’Éducation nationale des enseignements techniques et professionnels et des enseignements généraux (IEN-ET-EG) pour assurer dès le 3 septembre dans l’établissement un suivi quotidien de la situation et rendre compte des problèmes rencontrés. »
Le déplacement du recteur ne rassure en rien les grévistes. La FSU demande qu’une enquête administrative soit diligentée.

Reportage tourné mardi matin par Jérémy Chevreuil et Fabien Fougère, Franck Ménestret et Stéphanie Chevallier.

Rentrée perturbée au lycée Condé

Avec Marie-Christine Vuillaume Agent d’entretien, Olivier Coulon Représentant du personnel – professeur de lettres et d’histoire-géographie et Jean-François Chanet Recteur de l’académie de Besançon

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessus, lien vers l’article d’Isabelle BRUNNARIUS, France 3 Franche Comté, 4 septembre 2015

et lien vers le reportage de France 3 Franche Comté :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/doubs/grand-besancon/durcissement-du-conflit-au-lycee-professionnel-conde-de-besancon-799579.html

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

 

Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon ©Alexane Alfaro 

 

Après avoir rencontré mercredi 2 septembre les personnels du lycée Condé à Besançon, Jean-François Chanet, le recteur de l’académie de Besançon a décidé ce jeudi 3 septembre de convoquer le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail académique (CHSCTA) pour le 23 septembre prochain. Cette réunion aura pour but de mettre en place une délégation d’enquête interne qui répondra aux attentes tant du chef d’établissement que des organisations syndicales.

Par ailleurs, Jean-François Chanet a missionné le doyen des inspecteurs de l’Éducation nationale des enseignements techniques et professionnels et des enseignements généraux (IEN-ET-EG) pour assurer dès le 3 septembre dans l’établissement un suivi quotidien de la situation et rendre compte des problèmes rencontrés.

Depuis le début de l’été, le recteur comme la secrétaire générale de l’académie, le corps d’inspection et les services médico-sociaux indiquent avoir prêté « une égale attention aux souffrances de tous les personnels du lycée, quel que soit leur statut ».

Le recteur appelle chacune et chacun « au sens des responsabilités que commande le service dû aux élèves du lycée ».

Rappel de la situation

Des professeurs du lycée Condé sont en grève depuis mardi 1er septembre, jour de rentrée, pour dénoncer « une grande souffrance au travail » accusant le proviseur de l’établissement.

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessus, lien vers l’article de Ma Commune Info, 4 septembre 2015.

http://www.macommune.info/article/greve-au-lycee-conde-une-enquete-interne-sera-mise-en-place-128712

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************