Archives de la catégorie ‘Le Lycée Joliot Curie de REIMS (51)’

Harcèlement Moral de la hiérarchie ou… profonde bienveillance ? Bienveillance, bien sûr ! D’ailleurs le Harcèlement Moral Hiérarchique, ça n’existe pas. Par principe. Les chefs d’établissements sont tous parfaits. Par essence. C’est en tout cas la position et le discours officiel du Ministère de l’Education Nationale, des rectorats, des DASEN, des médiateurs de l’Education Nationale, et des syndicalistes-à-la-sauce-Boulonne (beaucoup de ces prétendus « syndicalistes » sont affiliés aux SNES-FSU, UNSA, SNUPDEN-FSU, SNPDEN-UNSA, etc.). Tout va bien selon tout ce beau linge…

 

Le Harcèlement Moral Hiérarchique, ça n’existe pas.

Non, non, non !

Pas plus au lycée Joliot Curie de Reims qu’ailleurs.

Qu’on se le dise ! 😉

 

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessous article d’Alain MOYAT, 25  janvier 2013, L’Union.

http://www.lunion.com/autres-actus/lycee-joliot-curie-ils-veulent-le-depart-du-proviseur-ia0b0n112819

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

 

Mis à jour le Vendredi 25 Janvier 2013 à 07h45

Accueil (lunion.com)

Lycée Joliot-Curie

Ils veulent le départ du proviseur !

 

Rédaction en ligne

REIMS (Marne). Grève du personnel…
Trop c'est trop : le personnel demande aujourd'hui le départ de Mme le proviseur.

Trop c’est trop : le personnel demande aujourd’hui le départ de Mme le proviseur.

« Non, le lycée Joliot-Curie n’est pas un lycée plus difficile qu’un autre. Par contre, depuis la rentrée les rapports avec le nouveau proviseur sont arrivés à un point de non-retour. Nous en avons marre du harcèlement, des humiliations, des tentatives d’intimidation. Puisque nous n’arrivons pas à être respectés, puisque la concertation n’existe pas et que la sérénité n’existe plus dans l’établissement, nous demandons le départ Mme Marie Hélène Jacomme. » Tous en grève hier matin devant le lycée Joliot-Curie qui accueille près de 600 élèves, les professeurs confirment que le torchon brûle depuis octobre avec leur hiérarchie. À tel point qu’aujourd’hui ils demandent carrément le départ de leur proviseur.

« On nous casse »

Quelques profs qui ont bien voulu parler, sous couvert d’anonymat en disent un peu plus sur les raisons du conflit.
« Dès les premiers jours de la rentrée elle nous a dit que ça allait saigner… On n’en revenait pas. »
« On remet perpétuellement notre travail en cause. Mme le proviseur dit souvent qu’« il y a peu de personnes qui travaillent dans ce lycée et que ceux qui travaillent, travaillent mal ou pas assez […] »
« Elle prend un malin plaisir à nous dénigrer devant les autres […] Elle fait pression sur certains collègues pour savoir s’ils veulent partir. À tel point que certains d’entre nous suivent une thérapie. […] »
« Elle minimise toujours les faits de violence et si on se fait insulter on nous répond « bouchez-vous les oreilles » Il a fallu qu’on débraye pour qu’elle tienne compte de nos préoccupations. »
Invitée à donner son sentiment sur ces accusations, Mme la proviseur nous a fait savoir qu’elle n’avait « aucuns commentaires à faire. »
Coté Rectorat, Philippe Pierre Cabourdin confirme bien qu’une enquête administrative a bien été engagée pour comprendre à partir de faits précis les difficultés relationnelles pouvant exister entre ces adultes (profs et proviseur, NDR). « Je vais recevoir le compte rendu et après une réunion avec le directeur départemental de l’Éducation nationale, nous verrons quelle suite nous donnerons à cette affaire. » Et de préciser en direction des familles de l’établissement que « les difficultés que les uns et les autres rencontrent à Joliot-Curie ne transparaissent pas sur l’enseignement dispensé aux élèves. Ce qui est à l’honneur de tous. »

Alain MOYAT

 

*************************************************************************************************

*************************************************************************************************

Ci-dessus article d’Alain MOYAT, 25  janvier 2013, L’Union.

http://www.lunion.com/autres-actus/lycee-joliot-curie-ils-veulent-le-depart-du-proviseur-ia0b0n112819

*************************************************************************************************

************************************************************************************************

Publicités