Archives de la catégorie ‘Le Lycée Marcel Cachin de SAINT-OUEN (93)’

 

Grève au Lycée Marcel Cachin de Saint-Ouen, à partir du 17 mars 2015. Les lycéens n’y bénéficieraient pas de très bonnes conditions de travail…  Heureusement, tout n’est pas négatif : pendant les vacances, le proviseur aurait fait refaire son bureau pour plusieurs milliers d’euros…

Philippe, Jeanne, et Marie.

 

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

Ci-dessous article du Blog de Lucide SCHOLL, 18 mars 2015.

http://blogs.mediapart.fr/blog/lucide-scholl/180315/des-lyceens-sacrifies-saint-ouen#comments

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

 

Le blog de Lucide Scholl

M. Valls a parlé d’apartheid : nous le vivons tous les jours au lycée Marcel Cachin, pourtant classé en ZEP… Nos élèves ne sont pas traités comme les autres enfants de la République.Depuis des années, le personnel appelle à l’aide pour mettre en place des conditions de sécurité minimales pour les élèves, sans qu’aucune mesure ne soit prise.

Depuis des années, le personnel réclame que le portail d’entrée soit sécurisé, sans aucune réponse concrète. Le portail brûle le 10 novembre 2014… pendant des mois, rien ne bouge : il est finalement refait à l’identique en mars 2015. Les multiples intrusions ne cesseront donc pas.

Depuis des années, toujours autant d’élèves, mais de moins en moins d’adultes pour les encadrer (professeurs, surveillants, secrétaires…) Les agressions verbales et physiques se multiplient, contre les profs, contre les élèves, contre les agents, les surveillants, les CPE… sans que rien ne change.

Depuis des années, les personnels s’inquiètent de la présence d’amiante dans les salles de cours. Personne ne nous répond…

Depuis des mois, il n’y a plus d’infirmière pour 1100 élèves. Nous appelons les pompiers pour chaque élève malade… en décembre, un ouvrier fait une crise cardiaque dans le lycée : le défibrillateur n’est pas accessible… deux heures après, la direction décide finalement de l’installer. Trop tard : l’ouvrier est décédé le lendemain.

Depuis des années, la gestion des moyens est de plus en plus discutable : les bilans comptables sont opaques, les compte-rendus parfois mensongers, les moyens financiers distribués de manière arbitraire…
Depuis deux ans, l’organisation est défaillante. La rentrée est repoussée au dernier moment :
les emplois du temps n’étant pas prêts…

Depuis des années, la vie au lycée devient de plus en plus dure : à la cantine, les élèves ne peuvent plus manger à leur faim à partir d’une certaine heure ; ils n’ont pas de toilettes qui ferment, pas de foyer décent (alors qu’ils ont obtenu un budget de 70000€ pour le rénover, il y a deux ans, ce budget n’est toujours pas utilisé…)
Les agents d’entretien souffrent aussi: leurs conditions de travail sont déplorables, voire parfois illégales.

Les adultes, débordés par la gestion des urgences quotidiennes, ne peuvent plus assurer leurs missions principales.

Depuis des années, la réussite des élèves ne nous paraît plus être la priorité : les enseignants doivent chaque année supplier la direction de bien vouloir organiser un bac blanc, la ministre nous donne de moins en moins d’heures à consacrer aux élèves

Depuis des années, les conditions d’apprentissage des élèves sont laissées à l’abandon : pas de connexion internet, du matériel informatique « oublié » dans les caves, des salles de cours sous-chauffées, ou dans lesquelles ils ne peuvent même pas tous s’asseoir…

La liste est longue et pourrait continuer…

Heureusement, tout n’est pas si négatif : pendant les vacances, le proviseur a fait refaire son bureau pour plusieurs milliers d’euros…

 

 Les personnels grévistes du Lycée Marcel Cachin

Tous les commentaires

18/03/2015, 16:54 | Par jeffdescevennes

C’ est dans quel pays ST OUEN ???

 

18/03/2015, 18:40 | Par Elisabeth Chaudanson en réponse au commentaire de jeffdescevennes le 18/03/2015 à 16:54

Chuuuuut ! C’est un endroit tenu secret, mais je sais que c’est en France, un pays qui coule…

18/03/2015, 17:48 | Par Alicia Romana

St – Ouen ?  Le nouveau maire est  » divers droites  » !!!

Les pauvres les défavorisés les plus démunis … les vendeurs  » à la sauvette  » qui viennent vendre leurs fripes objets usés divers et variés produits alimentaires … sont dans le colimateur de ce nouveau maire !  Troc et survie …galère … il s’en fihe Il veut des hotels de luxe … ds trucs branchés  …

L’âme de St-Ouen va devenir un lieu où il sera bon d’investir dans l’immobilier ! La diversité … ?!

Les Puces de St- Ouen sont aussi dans le viseur du Maire et du nouveau propriétaire des marchés Paul Bert et Serpette !

Alors ,  des lycéens et des profs en difficulté … le proviseur est peut-être un  » ami  » de la municipalité ?!

Faites appel à Najat Vallaud Belkacem !

18/03/2015, 18:06 | Par philippe pierpont

Il faut faire des é-co-no-mies !

N’avez-vous donc pas compris combien vos sacrifices sauvent une finance qui ne saurait s’embarrasser de détails insignifiants ?

Ne vous inquiétez pas pour l’avenir des jeunes élèves, ils auront leurs cartes visa comme les autres et ça, c’est bien plus important que des problèmes de chauffage ou de manque de personnel. Et puis quoi, vous voudriez que l’état investisse dans l’éducation ? Pourquoi mettre de l’argent dans la formation puisque de toutes manières ce sont les chinois qui auront le job !

Soyez réalistes, comptez le nombre d’établissements qui se dégradent sur tout le territoire, comme les hopitaux et toutes les structures d’état voués à la disparition dans une Europe où la finance est l’alpha et l’oméga de sa politique.

Ils feront tout pour vous détruire et quand vous ne serez plus récupérables, ils privatiseront avec le consentement de l’opinion publique.

Courage quand même, on ne sait jamais…

 

19/03/2015, 09:54 | Par lemoineau en réponse au commentaire de philippe pierpont le 18/03/2015 à 18:06

on pourrait redistribuer l.argent..autrement!!

18/03/2015, 18:07 | Par Mireille PLASSE

restaurer l’esprit de service public , donc le respect de chaque jeune voilà l’enjeu réel de la lutte contre l’apartheid scolaire et social , bon courage pour votre combat !

18/03/2015, 18:16 | Par Annick V

C’est scandaleux. Par certains côtés, cela ressemble à ce qui se passe dans la plupart des établissements scolaires, notamment en ce qui concerne le manque de personnel et l’état des locaux, mais en pire.

Quand on en est à d’énormes failles dans la sécurité (état du portail, absence de défibrillateur, absence d’infirmière, présence d’amiante), je pense qu’il faudrait porter plainte. Contre l’éducation nationale (absence d’infirmière et manque de personnels) et contre les responsables des locaux (commune, département, région) pour le reste.

Peut-être aussi porter plainte contre le proviseur pour abus de biens sociaux, et demander un audit des comptes de l’établissement.

Bon courage!

18/03/2015, 18:23 | Par Amanda Plaza Brasil

C’est l’éducation tout entière qui est sacrifiée depuis des dizaines d’années au gré des réformes  voulues par des théoriciens dangereux mais portées aux nues par les politiques de tout bord, droite et gauche confondues. Dés qu’un nouveau ministre est nommé, immédiatement alors même que les précédentes réformes sont à peine appliquées ou applicables, il propose à son tour des réformes dites miracles qui rendent la situation du système scolaire encore plus intolérable, encore plus injuste. Au suivant !!! Les réformes inutiles s’enchaînent aux réformes inutiles et notre éducation en crève mais tout le monde s’en fout ! Dernière visite de Valls et Najat Vallaud-Belkacem : c’est un lycée Potemkine qui a été montré à Marseille et les ministres s’autofélicitent sans vergogne, satisfaits de leur incompétence et de leur aveuglement !

18/03/2015, 18:37 | Par Elisabeth Chaudanson

J’allais demander s’il y avait un capitaine et il semble que oui, et avec un beau bureau en plus ! Aucun proviseur digne de ce nom ne laisserait les choses se dégrader ainsi. C’est à lui de se battre et d’interpeller la Région !!! C’est honteux ! L’éducation était en France la seule vraie richesse… 

Courage et grève illimitée !  

 

19/03/2015, 09:27 | Par lemoineau en réponse au commentaire de Elisabeth Chaudanson le 18/03/2015 à 18:37

les crédits ce n’est pas le role du proviseur …mais celui de la region..pour qui nous vottons dans trois jours!!

 

 

19/03/2015, 13:13 | Par toniotonio en réponse au commentaire de lemoineau le 19/03/2015 à 09:27

on vote pour les départementales, les conseils généraux qui gèrent les collèges

les régionales c’est un peu plu tard

18/03/2015, 23:31 | Par mauwa09

 

L’exemple vient de haut…!

Des primes pour les recteurs

des primes-ministères pour les hauts-fonctionnaires

des stocks-options et primes à la CDC

un bureau rénové à plus de 100 000€ à Radio France

Mon adversaire …refrain connu…

19/03/2015, 05:42 | Par Geneker

ça donne envie votre métier.

19/03/2015, 07:59 | Par Denis Vitse

Wooch! Centre pénitentiaire pour ado ou école?

A ce stade, l’évolution fait peur, mais elle peut encore s’aggraver bien plus (j’étais écolier/collégien dans le public dans le Val de Marne – Alfortville, puis lycéen à Saint Maur des Fossés, durant les années 90).

Je me disais déjà à l’époque que j’avais de la chance de passer mes années Lycée dans un… Lycée, pas dans un centre pénitentiaire, comme celui oû j’ai passé le Bac et que je ne nommerai pas.

C’est le terreau idéal à la violence, au refus de citoyenneté et une entrave chronique à l’égalité des chances, le tout bien mélangé. Des choses auxquelles, bien sûr, on ne réfléchit pas à ces âges…

Que vous souhaiter? La destruction pure et simple des locaux par embrasement de violence? ça craint!

19/03/2015, 08:34 | Par Duduche

Encore une belle gestion de l’éducation en lycée sous gouvernement PS!

Vive la justice du Parti Socialiste au service des plus démunis!

On voit ce que ça donne en réalité!

Le PS se fiche des pauvres comme de sa première chemise.

Un tel lycée n’intéresse pas les bobos rentiers du Parti Socialiste.

Notre ministre de l’éducation nationale est prompte pour envoyer des élèves qui osent dire qu’ils ne sont pas Charlie devant le commissariat de police avec leurs parents, et en faire de l’audimat pour sa petite personne devant les caméras et micros des médias pour se faire reluire, mais lorsqu’il s’agit de permettre à des jeunes d’être éduqués convenablement, et que l’Education nationale n’assure même pas le minimum de base, elle les ignore totalement! C’est moins glamour, de se battre pour faire respecter la justice sociale!

C’est le reflet de l’action du PS et de sa manière d’agir dans toute sa splendeur, quoi!

19/03/2015, 10:49 | Par Coco

C’est toute la Direction qui est à changer!

Car je peux vous assurer, ancienne retraitée de l’E.N., qu’un chef d’ Etablissement change et tout peut changer.

Je l’ai vécu dans un lycée professionnel lyonnais. Je garde un souvenir ému de ce grand « Homme » qui a fait de « son » établissement un lieu où le Respect de l’autre était devenu le maître mot.

Plus aucun graffiti sur les murs, plus de rassemblement intempestif !

J’y suis restée 15 ans! Et quand Il est parti, j’ai pris ma retraite.

20/03/2015, 00:41 | Par notule

Lycée Colbert, Paris, aux limites des 10e et 19e arrondissement de Paris: trois classes de Seconde et une de Première n’ont pas eu cours de français d’octobre à mi-mars… Pas grave, on n’est pas à l’Ecole alsacienne ou à Louis-le-Grand.

L’obligation d’enseignement, cela ne vaut pas pour l’Etat, en tout cas pas dans ces quartiers.

 

20/03/2015, 07:40 | Par Lucide Scholl en réponse au commentaire de notule le 20/03/2015 à 00:41

Bonjour, 

Nos politiques semblent vivre dans une autre dimension….un monde complètement deconnecté de la réalité .

Les conditions d’enseignement et le cadre de vie  de nos élèves sont indignes de notre république .Comment  faire émerger la citoyenneté de nos élèves, leur faire partager les valeurs de la République ….lorsque celle- ci semble les avoir abandonnée.

A l’instar des marches pour les droits civiques, nous devons nous manifester pour que la République s’exerce sur tous les territoires et que nos enfants soient des citoyens comme les autres.

************************************************************************************************* *************************************************************************************************

Ci-dessous article du Blog de Lucide SCHOLL, 18 mars 2015.

http://blogs.mediapart.fr/blog/lucide-scholl/180315/des-lyceens-sacrifies-saint-ouen#comments

************************************************************************************************* *************************************************************************************************